« Le sport n’est pas contre indiqué pour les personnes asthmatiques, il peut même leur être bénéfique ! »

Il y a quelques années, les malades souffrant d’asthme modéré ne pouvaient pratiquer aucune activité sportive. De nos jours, les traitements disponibles permettent à la plupart des asthmatiques de faire des exercices physiques et même de concourir dans des compétitions sportives.

Le sport permet de développer la capacité respiratoire et de renforcer les muscles, y compris ceux qui interviennent dans la respiration.
L’activité physique adaptée et encadrée permet de renforcer le cœur, d’augmenter la tolérance à l’effort, de renforcer le souffle, de maintenir un bon contrôle de l’asthme et de diminuer le stress.

Il est cependant nécessaire de prendre des précautions notamment de s’assurer que l’asthme est bien contrôlé et de suivre les recommandations des médecins.
Des programmes d’Education Thérapeutique du Patient (ETP) sont mis en place pour permettre aux patients d’acquérir ou de maintenir les compétences dont ils ont besoin pour gérer au mieux leur maladie.