Mois : février 2018 (Page 1 sur 2)

Les supports des interventions présentées lors du colloque « Vieillir en santé »

Retrouvez les supports des interventions présentées lors du colloque de Dijon : « Vieillir en santé ».

Ouverture : enregistrement audio

Points de vue scientifiques : enregistrement audio des interventions
– Pr. Daniel Rivière, Hôpital Larrey de Toulouse : présentation.
Patricia Dargent-Molina, Inserm : présentation.
– Nicolas Merle, Cerema : présentation.
Corinne Praznoczy, Onaps : présentation.

Engagement des institutions : enregistrement audio des interventions + questions et échanges
Anne-Sophie Couton et Rachel Blanc, ARS Bourgogne Franche-Comté : présentation.
Dr. Sophie Cha, DRDJSCS Bretagne : présentation.
– Delphine Proeres, CNSA, Conférence des financeurs : présentation.
Elise Barthélémy et Anne-Cécile Jacot, Cnav, Carsat Bourgogne Franche-Comté : présentation.

Politiques de territoires : enregistrement audio des interventions
Bernard Delcros, Sénateur du Cantal
– Dr. Karim Belaïd, Médecin du sport, Château-Thierry
– Françoise Tenenbaum, adjointe, Dijon- Conseillère déléguée, Dijon Métropole
– Christian Feroussier et Martine Finiels, Vice-Présidents du Conseil
départemental de l’Ardèche : présentation.
Angélique Giacomini, chargée de développement du RFVAA

Initiatives de terrain : enregistrement audio des interventions
John Picard, FFEPGV : présentation et vidéo
– Ludovic Chevalier, UT Troyes Motiv@dom : présentation.
Pierre-Antoine Leyrat, Ceremh : présentation.
Florent Boucher, Centre Léo Lagrange Colombelles (14)

Synthèse et Clôture : enregistrement audio

Vidéo : On s’active ?

L’activité physique et sportive est maintenant un recours thérapeutique reconnu, préventif et curatif, de bon nombre de pathologies chroniques secondaires à la sédentarité.

Pourtant, bien que scientifiquement documentées, ces notions demeurent trop confidentielles et ne sont pas assez largement délivrées au grand public, qui tarde à prendre conscience de l’urgence qu’il y a à se mettre en mouvement pour la Santé.

 

Le Pôle Ressources National  Sport Santé Bien-Etre, via son réseau d’intervenants, peut participer à la diffusion de ce message, qui devrait toucher la population dans toutes ses catégories.

Elaborée à partir des chiffres publiés principalement dans le rapport de l’ANSES de 2016 et dans les bulletins de l’Onaps, cette mise en images des constats et recommandations concernant l’impératif de mise en mouvement s’adresse à toutes et tous : allez, on s’active !

Réalisation : Sophie CHA – médecin conseiller DRJSCS Bretagne
Conseils et relecture : Pr François Carré.

Journée internationale de l’épilepsie

Le sport, bien choisi et bien dosé, est indispensable à l’équilibre des patients. Pour les enfants, c’est aussi un facteur de confiance en soi, de valorisation et de socialisation : 60 % des épileptiques pratiquent un sport normalement.

Le choix d’une activité physique doit être faite en concertation avec son médecin traitant.

Le sportif épileptique ou l’épileptique sportif doit prendre en considération plusieurs facteurs afin de pratiquer en toute sécurité une activité :

  • Connaître son propre cas, savoir jusqu’où il peut aller et où se situent les limites à ne pas dépasser.
  • Être vigilant en période de crises répétées, de fatigue, de traitement…
  • Le choix de l’activité
  • Toujours être accompagné lors de la pratique des exercices.

Les médecins encouragent les patients à prendre soin de leur corps en s’adonnant à l’exercice. Celui-ci permettra aussi de lutter contre l’isolement et l’appréhension de la maladie.

De nombreuses actions, stand d’informations et de sensibilisation auront lieu sur le territoire (CHU Grenoble, hôpital de la Timone à Marseille, CHRU Brabois de Nancy et le Centre Européen du Diabète à Strasbourg, CH de Niort, CH de Poitiers, CH de Valenciennes…)

Pour plus de renseignements consultez l’agenda de l’association Epilepsie-France ici.
Lire l’article du Professeur Alain DUBOS ici.

Nagez forme santé ! en formation

L’activité Nagez Forme Santé est une activité de natation proposée à des personnes cherchant à optimiser leur capital santé.
Elle est encadrée par des éducateurs ayant reçu une formation spécifique « Educateur Nagez Forme Santé » afin que chaque pratiquant puisse évoluer dans un environnement sécurisé et nager selon ses aspirations et ses capacités propres.

10 stagiaires participent cette semaine à la première formation d’« Educateur Nagez Forme Santé » mise en œuvre par l’ERFAN Auvergne-Rhône-Alpes et en partenariat avec le Pôle Médical Sportif du CREPS Auvergne-Rhône-Alpes / Vichy et le Pôle Ressources National Sport Santé Bien-Être

Cette pratique non traumatisante pour les articulations et le rachis demande une dépense énergétique importante 540 kgcal/h.
Elle est reconnue et préconisée pour les bienfaits suivants :

  • Transfert sur la capacité fonctionnelle pédestre
  • Effet sur les maladies cardiovasculaires
  • Effet sur les maladies respiratoires
  • Effet sur la composition corporelle et les maladies métaboliques
  • Effet sur la santé ostéo-articulaire
  • Effet sur les maladies du système nerveux central
  • Effet sur la santé mentale et sociale

Pour plus de renseignements, consultez le site de l’ERFAN, de la ligue Auvergne-Rhône-Alpes et celui de la Fédération Française de Natation (F.F.N).

Page 1 sur 2

Pôle Ressources National Sport Santé Bien-Être 2017