Mois : juin 2018 (Page 1 sur 2)

État des lieux de l’activité physique et de la sédentarité en France – Édition 2018 chez les personnes avançant en âge.

Environ 1/3 des seniors n’atteignent pas les recommandations en matière d’activité physique, le temps passé assis ou allongé diminuant quant à lui par rapport aux adultes tous âges confondus…

L’Onaps, dans une publication de mai 2018 dresse un état des lieux en France sur les niveaux d’activité physique des personnes âgées au regard des recommandations en vigueur, sur leurs niveaux de sédentarité, leurs déplacements en transports actifs, leur pratique sportive et sur la surcharge pondérale, dont les comportements sédentaires et l’activité physique sont des déterminants importants.

 

En parallèle, l’Onaps a mis à jour les principaux indicateurs permettant d’accompagner la mise en place de politiques ou d’actions en faveur de la promotion de la santé via l’activité physique ou la réduction de la sédentarité de l’édition 2017 « État des lieux de l’activité physique et de la sédentarité en France ».
Pour rappel, elle rassemble plus de 200 indicateurs sur l’activité physique et la sédentarité mais aussi sur la pratique sportive, les transports actifs et les inégalités sociales.

L’OMS a lancé son Plan d’action mondial pour l’activité physique et la santé 2018-2030 : des personnes plus actives pour un monde plus sain

L’OMS définit l’activité physique comme tout mouvement corporel produit par les muscles qui requiert une dépense d’énergie.
Au-delà de l’exercice, toute autre activité physique a des effets bénéfiques sur la santé.

Le plan d’action montre comment les pays pourraient, d’ici à 2030, réduire l’inactivité physique de 15% chez l’adulte et chez l’adolescent.
Il recommande d’engager des mesures visant, à créer des sociétés plus actives en améliorant les environnements et en ouvrant davantage de possibilités aux personnes de tout âge, quelles que soient leurs capacités, de pratiquer davantage la marche, le vélo, les activités sportives, les loisirs actifs, la danse et le jeu.

Afin de mesurer l’activité physique chez l’adulte, l’OMS a élaboré un questionnaire.

 Retrouvez le plan d’action mondial pour l’activité physique et la santé 2018-2030 : des personnes plus actives pour un monde plus sain ici.

Bulletin spécial de veille documentaire : Sport, santé, famille

Les Pôles ressources nationaux : Sport santé bien-être et Sport, éducation, mixités, citoyenneté s’associent pour publier et diffuser ce bulletin de veille documentaire consacré au sport santé en famille.

Angle d’attaque de cette thématique, la pratique sportive intergénérationnelle, vecteur de santé publique, peut être considérée comme un levier pour diminuer la sédentarité et maintenir, voire augmenter la condition physique et le bien-être des pratiquants.

Les références proposées concernent la pratique d’activités physiques et sportives adaptées aux différents âges de la vie avec en filigrane l’éventail des bienfaits sur la santé que celle-ci peut procurer.

Journée mondiale de la lutte contre la drépanocytose

Maladie génétique touchant l’hémoglobine des hématies (globules rouges du sang) créant une anémie.

La pratique d’une activité physique régulière est fortement recommandée mais doit être contrôlée.
Elle permet aux patients d’apprendre à se connaître, à s’adapter progressivement à l’effort, à gérer sa fatigue et son essoufflement.
Certaines précautions sont à prendre  pour éviter la survenue de crises douloureuses :

  • Bien s’hydrater avant, pendant et après l’effort.
  • Tenir compte de sa fatigabilité.
  • Changer ses vêtements humides après transpiration.
  • Maintenir un confort ventilatoire.
  • Éviter toute variation brusque de température.

Les personnes drépanocytaires peuvent pratiquer quasiment tous les sports sauf ceux engendrant des différences de pression ( plongée subaquatique, parachutisme…) ou associés à un stress intense (saut à l`élastique…).

Page 1 sur 2

Pôle Ressources National Sport Santé Bien-Être 2017