Manque d’activité physique et excès de sédentarité : une priorité de santé publique.

 

Le 15 février 2022, l’Agence française de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) a publié un avis dans lequel il a été évalué les risques liés aux niveaux d’activité physique et de sédentarité des adultes de 18 à 64 ans. Selon cet avis, 95% de la population française adulte est exposée à un risque de détérioration de la santé par manque d’activité physique ou un temps trop long passé assis. Ces risques sont majorés lorsque le manque d’activité physique et l’excès de sédentarité sont cumulés. Certaines populations sont plus exposées. Promouvoir des modes de vie favorables à la pratique d’activités physiques et à la lutte contre la sédentarité doit constituer une priorité des pouvoirs publics selon l’Anses.

Vous retrouverez l’avis complet en cliquant ci-dessous :

Rapport-ANSES-FEV-2022