Catégorie : Bretagne (Page 2 sur 2)

Le Qi Gong santé et bien-être

Gymnastique traditionnelle chinoise et science de la respiration, cette discipline associe mouvements lents, exercices respiratoires et concentration.

Cet art martial chinois promeut la souplesse, la détente, la relaxation, la gestion du stress, une meilleure vitalité, l’entretien de la mémoire, une qualité de sommeil et développe le calme, la sérénité et le lâcher-prise

La mémorisation, l’apprentissage, l’imagination et la créativité sont également facilités. Les élèves pratiquant cette activité bénéficient d’un état de mieux-être à l’école.

Réponse aux problèmes modernes du stress, le Qi Gong préserve la santé (prévention des maladies), améliore la qualité de vie (bien-être, épanouissement) et aide à la gestion de la douleur, de la fatigue notamment lors des traitements contre le cancer. Les études prouvent une amélioration de la coordination et de l’équilibre chez les séniors ainsi qu’une réduction des symptômes associés à la maladie de Parkinson.

Les bienfaits du Qi Gong devront être prouvés par des études complémentaires afin que son efficacité puisse être clairement affirmée et reconnue, face à des problèmes de santé.

Lire l’article « Arts martiaux. Wushu, mode d’emploi » dans le quotidien « Le Télégramme » (Bretagne) du 13 février 2018.

Vidéo : On s’active ?

L’activité physique et sportive est maintenant un recours thérapeutique reconnu, préventif et curatif, de bon nombre de pathologies chroniques secondaires à la sédentarité.

Pourtant, bien que scientifiquement documentées, ces notions demeurent trop confidentielles et ne sont pas assez largement délivrées au grand public, qui tarde à prendre conscience de l’urgence qu’il y a à se mettre en mouvement pour la Santé.

 

Le Pôle Ressources National  Sport Santé Bien-Etre, via son réseau d’intervenants, peut participer à la diffusion de ce message, qui devrait toucher la population dans toutes ses catégories.

Elaborée à partir des chiffres publiés principalement dans le rapport de l’ANSES de 2016 et dans les bulletins de l’Onaps, cette mise en images des constats et recommandations concernant l’impératif de mise en mouvement s’adresse à toutes et tous : allez, on s’active !

Réalisation : Sophie CHA – médecin conseiller DRJSCS Bretagne
Conseils et relecture : Pr François Carré.

Page 2 sur 2

Pôle Ressources National Sport Santé Bien-Être 2017