Catégorie : Occitanie

A.M.U.S.E

Aveyron Multi Sports Évasion (AMUSE), en lien avec la conférence des financeurs propose à des personnes de plus de 60 ans de pratiquer des sports de pleine nature.

Ce programme de 12 séances, encadrées par un éducateur sportif, s’articule autour de la pratique de 3 activités physiques et sportives, adaptées aux capacités des sexagénaires :

  • Quadbike : VTT à quatre roues.
    Plus stable et muni d’une assistance électrique, ce VTT permet ainsi la pratique du vélo pour le plus grand nombre et facilite l’effort.
  • Tir à l’arc sollicitant : adresse, concentration, posture et respiration.
  • Randogym nature associant une marche active avec bâtons et des exercices de renforcement musculaire, de souplesses et de gymnastique.

Le but de cette initiative intitulée « Activité physique pour tous / Après 60 ans, faites de l’activité physique » … consistait à pratiquer une APS à des fins de santé en conjuguant découverte et plaisir.

 

Objectif atteint !
Ce programme sera reconduit en septembre.

Lire l’article « Garder la santé en faisant du sport » du dimanche 10 juin 2018 dans le journal « Centre Presse Aveyron ».

Inaction = danger. Comment lutter ?

Les comportements sédentaires augmentent. Tout ce qui rendait actif, a été numérisé.
Par conséquent, la France compte désormais 15 % de personnes obèses contre 10 % il y a dix ans.

Les jeunes sont particulièrement touchés par ce phénomène. Même si aujourd’hui leur comportement est moins sédentaire, le temps passé devant les écrans augmente.
Concernant les adultes, faire du sport en dehors du travail ne compense pas en totalité les longues heures passées sans bouger. Corinne PRAZNOCZY et David THIVEL de l’Onaps insistent sur le fait qu’il faut bouger toute la journée et qu’il existe quelques astuces, pas compliquées, pour y parvenir.

Dans cette optique, le Club Sanitas Fenouillet a pour objectif d’accueillir toutes personnes inactives en prévention et en curatif pour lutter contre la sédentarité en tissant des liens pour rompre l’isolement. Les activités physiques adaptées proposées seront encadrées par des professionnels en lien avec le réseau Efformip.

Retrouvez les articles du vendredi 1 décembre 2017, de La dépêche du Midi « Le club Sanitas propose le sport santé comme thérapie » et celui de Sud-Ouest intitulé « Sur les dangers de l’inaction ».

Pôle Ressources National Sport Santé Bien-Être 2017