Le diabète est une maladie chronique caractérisée par un excès permanent de sucre dans le sang.
Qu’il soit de type 1 (insulino-dépendant surtout rencontré chez les jeunes) ou de type 2 (insulino-résistant dit « gras » ou « de la maturité »), le diabète touche environ 3,7 millions de personnes en France.
Si pratiquer une activité physique peut faire peur aux diabétiques (hypoglycémie), le sport fait partie intégrante de la prise en charge du diabète, notamment de type 2.
Se dépenser améliore la sensibilité de l’insuline et aide à stabiliser le poids, ce qui contribue à réduire les complications vasculaires.
Une activité physique très régulière est indispensable avec une pratique pluri-hebdomadaire, voire quotidienne si possible.
Un avis médical est vivement conseillé pour choisir l’activité sportive la plus adaptée (marche, cyclisme, natation, gymnastique…) en toute sécurité.
Cependant, les sports violents (boxe, arts martiaux, rugby…), ceux entrainant une prise de poids (haltérophilie, culturisme…) et les sports se pratiquant seul sont à éviter.