Près d’1 enfant sur 4 à travers le monde souffre de surpoids ou d’obésité.
Un indice de masse corporelle élevé dans l’enfance est associé à un risque majoré de diabète de type 2 à l’âge adulte.
Les résultats d’une étude danoise montrent que les hommes ayant souffert de surpoids dans l’enfance n’ont pas d’augmentation du risque de diabète de type 2 si une perte de poids se produit avant la puberté. ( JIM)

Le Pôle Médical Sportif du CREPS Auvergne Rhône Alpes / Vichy a mis en œuvre depuis mercredi dernier, le programme « Pôle Actif Jeune »

Ce programme expérimental a pour objectif d’initier une démarche pour concrétiser dans la vie de tous les jours et sur le long terme, les changements de comportements utiles à la bonne santé et donc à une bonne qualité de vie.

Il vise à améliorer l’état général de santé des jeunes de 9 à 13 ans grâce à une prise en charge pluridisciplinaire (pratique d’une activité physique régulière et adaptée / participation à des ateliers sur le thème de l’alimentation) et à éviter d’éventuelles complications.
Les familles sont associées aux ateliers animés par la diététicienne.

Le programme comprend :
7 séances d’1h30 d’activités physiques (les mercredis)
5 séances, tous les matins pendant 1 semaine de vacances scolaires portant sur :

–  Promotion de l’activité physique
–  Lutte contre la sédentarité
–  Atelier diététique

1 atelier diététique avec les familles
1 suivi mensuel sur 3 mois après programme, établi par une infirmière du réseau Asalée.