• Bénéfices de l’activité physique pendant et après cancer. Des connaissances scientifiques aux repères pratiques

Bénéfices de l’activité physique pendant et après cancer. Des connaissances scientifiques aux repères pratiques. INCA, 2017.
« L’institut [national du cancer] publie un état des lieux des connaissances sur les bénéfices de l’activité physique chez les patients atteints de cancer. Ce rapport et sa synthèse donnent également des clés pratiques aux professionnels de santé pour l’instauration ou le maintien d’une activité physique pendant et après un cancer. » (Présentation éditeur)

  • Activité physique et prise en charge des personnes atteintes de maladies chroniques : quelles compétences pour quels patients ? Quelles formations ?

Activité physique et prise en charge des personnes atteintes de maladies chroniques : quelles compétences pour quels patients ? Quelles formations ? / Bigard, Xavier. 2016
« Le groupe de travail « Activité physique et prise en charge des personnes atteintes de maladies chroniques : quelles compétences pour quels patients ? Quelles formations ? », présidé par le Pr. Xavier Bigard, a été mis en place au premier trimestre 2015. Son mandat a été d’élaborer un référentiel des compétences des professionnels dans la prise en charge, par l’activité physique, des patients atteints de maladies chroniques. Le rapport a été remis au Directeur général de la santé le 20 juin 2016. » (Présentation éditeur)

  • Actualisation des repères du PNNS – Révisions des repères relatifs à l’activité physique et à la sédentarité

Actualisation des repères du PNNS – Révisions des repères relatifs à l’activité physique et à la sédentarité. Anses, 2016.
« Le Programme national nutrition santé (PNNS) vise à améliorer l’état de santé de la population en agissant sur les déterminants majeurs de la nutrition que sont l’alimentation et l’activité physique. L’Anses a été saisie par la Direction générale de la santé afin d’actualiser les repères nutritionnels relatifs à ces déterminants. Le rapport et l’avis publiés ce jour démontrent les effets favorables de l’activité physique et de la réduction de sédentarité en matière de prévention d’un grand nombre de pathologies chroniques. Ainsi, l’Agence recommande la réduction des comportements sédentaires et la pratique d’activités physiques, dans tous les contextes de vie et à tous les âges. Le développement d’espaces réservés aux piétons et aux cyclistes, la promotion des modes de transport collectifs, l’organisation du temps de travail et du temps scolaire permettraient notamment d’atteindre cet objectif. »(Présentation éditeur)

  • Recommandations édictées par le Ministère des Affaires sociales et de la Santé, et le Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l’éducation populaire et de la Vie associative

En 2013, le Ministère des Affaires sociales et de la Santé, et le Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l’éducation populaire et de la Vie associative ont lancé une campagne nationale de prévention.
Elle  s’appuie sur les 10 règles d’or édictées par le Club des Cardiologues du sport et repose sur trois principes simples :
Je fais attention à ma santé,
Je respecte certaines consignes simples et de bon sens lorsque je fais du sport,
Je surveille les signaux anormaux et n’hésite pas à aller consulter mon médecin traitant

  • Dispositif d’activités physiques et sportives en direction des âgés

Dispositif d’activités physiques et sportives en direction des âgés / Rivière, Daniel. 2013
« Le présent rapport a pour objectif d’alimenter le volet « prévention » du projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement. Il doit proposer des cahiers des charges pour la mise en oeuvre d’une offre sportive adaptée, au travers de parcours d’accompagnement en faveur de la pratique des activités physiques et sportives (aps) pour un public de seniors (50 ans et plus) aux caractéristiques suivantes : les seniors sans problèmes de santé identifiés, les seniors à risques identifiés (fragiles ou fragilisés), les seniors dépendants. » (Présentation éditeur)

  • Activité physique : contextes et effets sur la santé

Activité physique : contextes et effets sur la santé. Inserm, 2008.
« Ce document présente les travaux du groupe d’experts réunis par l’Inserm dans le cadre de la procédure d’expertise collective (annexe), pour répondre à la demande du ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative concernant l’activité physique, ses contextes et ses effets sur la santé. Ce travail s’appuie sur les données scientifiques disponibles en date du second semestre 2007. Près de 2 000 articles ont constitué la base documentaire de cette expertise. Le Centre d’expertise collective de l’Inserm a assuré la coordination de cette expertise collective. » (Présentation éditeur) 

  • Retrouver sa liberté de mouvement

Retrouver sa liberté de mouvement  / Toussaint, Jean-François. Ministère chargé de la Santé, 2008.
« Rapport de la Commission Prévention, Sport et Santé, réunie d’avril à octobre 2008. Ce rapport d’expertise du PNAPS, plan national de prévention par l’activité physique ou sportive, propose, en s’appuyant sur les conclusions de l’expertise Inserm publiée en mars dernier [2008], d’encourager toutes les situations qui favorisent la pratique au quotidien et permettent d’améliorer notre qualité de vie. » (Présentation éditeur)

  • Recommandations édictées par le club des cardiologues du sport

Le Club des Cardiologues du Sport, qui regroupe des cardiologues du sport de terrain, a édicté en 2006 les 10 Règles d’Or de la bonne pratique sportive sur le plan cardio-vasculaire.